2 Comments

  1. ah! le doux piège du frimas
    de mille reflets blancs sur un miroir
    bleu noir
    comme les murs de nos nuits
    émaillées
    par autant de poèmes…

    • et le plaisir de venir regoûter à tes mots,
      juste là, avant de me laisser aller à la douceur du sommeil,
      merci pour eux, douce caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s