cafés-accordéon VI

texte: « Une côte sur la table »
Angélica Liddel

«  extase d’un blanc industriel..

..toujours érotique
Un vide si fécond, ..

..Est-il possible qu’il n’y a..
..SECRETE INTIMITE. ..
    ..quelque chose d’important? »

Cafés: « promenade..

..imaginer que l’incom
-préhensible était comme un ciment
qui nous aurait liés ensemble quelques
instants?..

..vie..  
..tracés..
..le temps sans..  
..dans la terre,..
..creuse avec patience..

..jubilation.. »