Avant de broder..

Pour une fois des mots,
des mots pour vous dire
que je viens voir ce que vous faites,
je viens picorer ce qui me touche,
mais telle une voleuse
qui ne laisse trace de son passage..
je n’y arrive pas ces temps,
je me sens comme tétanisée
par ce qui se passe autour de nous,
je ne comprends plus,
cela me fait peur,
tant de contraintes…
j’en discutais avec un ami Suisse,
de 72 ans, avec un pacemaker,
donc à risque,
qui m’a dit une très jolie métaphore,
mais si juste:

« Cela fait des décennies que l’on sait que rouler trop vite tue tant de gens, mais est-ce qu’un seul gouvernement a fait bloquer les moteurs des voitures à 120 kilomètres heure?.. alors pourquoi, là, tout d’un coup on nous oblige à rouler à 80 km? »

et j’ajouterai qu’en Belgique,
c’est à 40km qu’on nous fait vivre..

je vais continuer à venir déposer mes cafés,
mon sourire de vie
qui bien sûr est toujours là,
mais je me sens fâchée,
profondément fâchée,
et je préfère tenter de
comprendre en silence..

merci pour vos mots,
vos photos
déposés sur vos posts..

à très bientôt,
irène