Café: « les mots qui n’en sont pas..

Irène tetaz

..les mots qui n’en sont pas..

Irène tetaz

(« Paroles tenant à la terre par l’          ‘eur tige invisible ». PhilippeIrène tetazIrène tetazIrene tetaz

..les arbres que tu couves..
..promenades
lierre malade et souvenirs »

Irène tetaz Irène tetaz

(« Et cette sorte aussi de fleur ouverte
partir du coeur, peut-être..               philippe Jacottet)

 

 

Café: quelques fois on..

Irène tetaz

..À  NOUS DEUX !
                                                     ..et dans le blanc des yeux..

Irène tetazIrène tetazIrène tetaz

..et t’aura regardé..
                                                               ..dont le bleu nous déchire.. »

Irène tetaz Irène tetaz

Café: «À L’INSTANT..

Irène tetaz
..pourquoi faud’..

Irène tetaz

..une seule nuit « plus aimable..
..j’ai cru..

Irène tetaz Irène tetaz

..j’ai pensé..                                ..que l’aube..
..à toutes les images.. »

Irène tetaz Irène tetaz

 

 

Et puis, parce que je ne peux m’empêcher..sourire

Kroll

 

 

Café: « SOIS-EN SÛR..

Irène tetaz

..mais son rêve est de tendre vers toi..
                                                                   ..   les entravent
                                                                                      ..hors les jour’..

Irène tetazIrène tetazIrène tetaz

..peu importe peu importe
raconte la musique..

Irène tetaz Irène tetaz

 

Café: « VOILÀ POURQUOI..

..pas le temps d’une phrase:

Irène tetaz

..alors le poème
mais il tient mal..

Irène tetazIrène tetaz

..aide-moi..            ..je t’aimerai..

Irène tetaz Irène tetaz

..D’AILLEURS..             ..ne tais rien »

 

Café vers toi, ma tendre amie

Vers celles qui ne sont plus,
et pourtant là, dans nos cœurs..

Irène tetaz

« ..on lui tend la main en retenant son souffle.
..sont douces et fragiles comme des sabliers..

Irène tetazIrène tetazIrène tetaz

..infimes points blancs ; le vent..
.. se répandent en leurs ombres,..
..au ras du sol. »

Irène tetazIrène tetaz

 

 

 

Café: « le hêtre rouge..

traces..    ..d’une ombre tâtonnant..

Irène tetaz

..qui te lorgne à travers son masque..

Irène tetazIrène tetaz

..un esprit d’herbe ancien.   ..

Irène tetazIrène tetaz

..dehors, parmi les champs, les lacs et les pâtures. »