Hier…et…sourire

Café: «  âme en chausson de fourrure..

..peu de chose, mais tout ..
..même..

..Hors du livre, ô femme, qui serais-tu?.. »

Café: « .. choeur comme prévu.. pierre insignifiante au bord du précipice..

..vraiment tout petit, à peine visible pour quelques-
uns, invisibles pour la plupart ;..

..pour moi, depuis
que tout cela eut lieu, pour moi, aussi,
invisible)..

..du rose, du jaune, ..
..de l’à peine..
..côte à côte..
..une muette invitation »

Café: « telle l’origine, ne saurait être..

..incursion du signe dans le feuillet, ..

..Demain est effacé par demain, reste
la conscience
diffuse de l’effacement.  ..

.. « Nous ne faisons..  ..disait-il, que
jeter l’encre..

..est illusion..
..de suite pareil rêve. »

Café: « Lihgthouse..

Hier, sous un ciel bleu,nous sommes allé voir la magnifique exposition
 « Lhihgthouse » 
d’Arnaud Ghys..

Le projet de cette galerie à ciel ouvert m’a complètement séduite,et l’exposition m’a profondément touchée..
Alors, pendant une année, si vous passez près de la rue Van Aa, n’hésitez surtout pas à faire le détour..

Et pour tous ceux qui ne pourront y aller:
https://gaalerie.be

Ce matin, mon café est devenu café illuminé par l’huile d’une lampe..ou presque

..Le point, un accident? Le jour, un accident?..

..blessure est frontière commune. Le temps de..
..ni est le temps..       frontières franchies. ..

..Q’aucune trace.. »

Café: « Ou cet autre..

Irène tetaz

.. « Abondance ..
             .., impérieuse..

Irène tetaz
Irène tetaz

..réconciliation..

   Et cette pensée..

Irène tetaz
Irène tetaz

.. « Il est parfaiteme’..
..invisible, lointaine..

Irène tetaz

..veillante, ni..
   ..(On pourrait y voir.. »

Irène tetaz

Café: « COULEUR LÀ-BAS ..

IRÈNE TETAZ

..(Ce peu de bruits qui ..
Coeur de presque fantôme..

Irène tetaz Irène tetaz

..Ce peu de pas risqué encor’..
Qu’il s’éloigne, quand c’est pl’..
mauvais gré.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

..de la toile invisible- ..
.. ‘ous les éléments ..
.., pariaient ..
..la parole ..

Irène tetaz Irène tetaz

Café: « Fleurs .. les plus cachées ..

Irène tetaz

..Infimes. À la limite de la fadeur..

Irène tetaz

..Nées de la terre ameublie
par les dernières neiges de l’hiver. ..

Irène tetaz Irène tetaz Irène tetaz

..Et comment, si frêles,
peuvent-elles seulement apparaître..

Irène tetaz Irène tetaz

..Pour les
entendre, il faut déplacer de l’ombre. .. »

Café: « Les yeux aussi d’un..

Irène tetaz

gris étrange..
..Je n’ai pas de pays natal. Seulement un temps ..

Irène tetaz Irène tetaz

..point de .. brouillard..
..ou encore: «  ..nous  ..  l’hiver ..

Irène tetaz Irène tetaz Irène tetaz

..photographies ..
..les yeux de ma mère ..
..souvenir. Le temps..

Irène tetaz Irène tetaz

Café: «  .. part en poussière .. du temps .. d’espace ..

Irène tetaz

      ..semailles silencieuse’ ..
..L’utopie du poète ..        ..larmes ..
                            ..paupières ..
Irene tetaz Irène tetaz

..Il neige
Et la blancheur
À cela rien ..

Irène tetaz Irène tetaz

C’est vitesse..
C’est lenteur
Et c’est répit pour la parole ..

Irene tetaz Irène tetaz

Le retour de minutes perdues
En blancheur le temps
Nous revient .. »

Irène tetaz

 

Café: « Serrée .. ‘éjà sur la ..

            ..profondeur ..
Ce pas sur ..

Irène tetaz

..première neige de l’année ..
                                                                ..des neiges
brûlantes…

Irène tetaz Irène tetaz

                                   ..Sentir se décoller les
traits de son visage : sa propre histoire partir en poudre ..

Irène tetaz Irène tetaz

..Devenir un flocon de neige. Fondre enfin,
se confondre. »

Irène tetaz

Café: «  ..aussi parole engendre’ ..

..comme il est..
..il est bien..
..non-sens; ..

..Jusqu’à ce que l’on découvre, ..

Irène tetazIrène tetaz

       ..maintenant..
..la neige, lentement, ..

Irène tetaz Irène tetaz

                            ..toujours à voix basse..
..ainsi protégé, plus patient’ .. »

Irène tetaz Irène tetaz

Café: «  .. peu à peu recouverte de poudre..

Irène tetaz

.. En chacun de nous, un enfant continue d’at-
tendre la neige. Couché..

Irène tetaz Irène tetaz

                                                            ..Capable
de changer toute la lumière du monde. ..

Irène tetaz Irène tetaz

..quelque chose au monde                                ..   un seul hom’ 
..’ore de l’enfance. Une neige d’enfance      ..   la femme

Irène tetaz Irène tetaz

..Il se pourrait que sous la neige brille..
                       ..l’idée peut-être de l’amour. »
      

Café: «  .. ce fil .. dénouer. ..

Irène tetaz

..Quelqu’un marcherait sur la neige..
                             ..  À pas lents, un peu lourds..

Irène tetaz Irène tetaz Irène tetaz

..Quelqu’un marche dans le silence.
s’efface dans l’invisible. Sans parole ..

Irène tetaz Irène tetaz

.. : le nom d’autre chose où chaque pas
s’enfonce de son poids d’énigme. »

Irène tetaz Irène tetaz

Café, il neige – 2

 

Café: « L’OMBRE BLEUE..

IRÈNE TETAZ

Ce peu de bruits..
       ..mais quelques pages..

Irène tetaz Irène tetaz

..Il me plait de croire que la neige a donné..
                    ..de ce blanc sur la terre..

Irène tetaz Irène tetaz Irène tetaz

..Je ressens un besoin de lumière. C’ ..
cela qui me fait travailler..

Irène tetaz Irène tetaz

..l’inaccessible dont la neige signifiait la présence. »

Café: « par en dessous, pourrait-on..

Irène tetaz

..de silence et de nuit blanche ..
                       ..ne soit vraiment ..
..nuit? ..

Irène tetaz Irène tetaz

..                          Poétique ..

  Radiographie ..                             ..toile
d’araignée ..

Irène tetaz Irène tetazIrène tetaz

..la froidure..
                             .. Avant que de fondre ..
Nul autre corps que celui-là .. »

Irène tetaz Irène tetaz

Café: «  ..est la lumière..

..du livre » ,..

Irène tetaz

..                                         V

..mes baisers..
..que je pense..
..’ouche aux lèvres..

Irène tetaz

..                                         V

..mis besos, ..
..apropiado de mi alm’..

Irène tetaz Irène tetaz

..vagabundo..

..la terre, ..
..l’écris, comme .. »

Irène tetaz Irène tetaz

Café: « D’un cheveu d’or..

Irène tetaz

..Et moi      ..aveu de ri’ ..
                ..p’  .. eintes..
..feraient.  ..  enlacés ..

Irene tetaz Irène tetaz

                                     ..ci de-là, ..
..asse’ de l’hiver !  ..je vais, ..

Irène tetaz Irène tetaz

..des fins         ..    apaisantes ..
..sans bruits, sans faire étalage ..
..pou éloigner encore un peu de froid..

Irène tetaz Irène tetaz

Café: «  .. dedans et deho’..

..Lui parler. Lui dire..

Irène tetaz

..Lui parler et faire qu’il me réponde? .. Ai-je ..

Irène tetaz Irène tetaz

..mais parler de lui. Me parler lui parlant.  ..
.. Tout juste un chuchotement..

Irène tetaz Irène tetaz

..plus haut que les mots..
..ange de nos paroles. »

Irène tetaz Irène tetaz

Café: « Mon corps..

Irène tetaz

..homme est ‘ toi le plus léger..
..qu’une vie..
..peut-être ‘ semble mur babylon ‘ ..

Irène tetaz Irène tetaz

                        ..seins tout contre..
..inconscient..
                        ..tes lèvres à mes lèvres..

Irène tetazIrène tetaz

..(L’indicible nous, ..   la bouche jamais..
                   .., comme au jeu de l’Homm’ ..

Irène tetaz Irène tetaz

 

Café: « , autrement..

Irène tetaz

          ..dans tes yeux..
..tu parais..

Irène tetaz Irène tetaz

.. « Jamais plus, ..                      .., cette pâleur..
.. « Tu veux vivre, ..                  ..de ta joue rose, ..

Irene tetazIrène tetaz

                               ..amoureuse..
                              .., serrant ton corps ..
                             ..toute la nuit. »

Irène tetaz Irène tetaz

Café: « mais de quel droit..

..cueilleur de mots – ..

Irène tetaz

                                     ..tracer..
..doute..                 ..le peintre..

Irene tetaz Irène tetaz

..L’ pas hésitant..
..l’ouïe et dans le ciel..

Irène tetaz Irène tetaz

..ces œuvres de la pensée et de la main.. »

 

 

Café: « LE DÉSERT ..

Irène tetaz

..langue d’outre geste, d’au-delà du regard, ..

Irène tetaz

                                                                                            ..du sourire ..
..notre  errance, les témoins stupéfaits de sa pérennité ..

Irène tetaz Irène tetaz

   ..La majeur partie de mon passé est là ..
..l’écriture le récupère en fragments.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

..Écrire, écrire, écrire pour se souvenir.  .. »

Irène tetaz

Café: « ..nous dialoguons, répondit, en souriant..

Irène tetaz

« Est-ce notre faute si nous avons tout deux, de ..
..oreilles? »

Irène tetaz

..‘vant-texte est champ..
       ..nudité du livre..

Irène tetaz Irène tetaz

          ..ne pouvons..
                                                    ..parlant. À voix ..
                                                    ..un chuchotement..

Irène tetazIrène tetaz

..fenêtre,                       ..                       que les mots.
’a terre,                          ..                       Dialogue. »

Irene tetaz

 

Café: « Carnet II ..

Irène tetaz

..Parler seul à seul, .
..qui s’annonce; être ..

Irène tetazIrène tetaz

..Cerner le réel : vocation ..
                            ..D’une même langue..

Irène tetaz Irène tetaz Irène tetaz

  ..Qu’est-ce ..                   ..-Celui qui te fait croire
que tu es.. »

Irène tetaz Irène tetaz

 

 

.. et un café de neige ..

«  Le blanc est..

Irène tetaz

..lecture préliminaire du blanc.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

L’ABÎME
.. ‘paroles, à peine..
..murmurées par..

Irène tetaz Irène tetaz

..pas gravées ..       ..ni lignes ..
..mais tracées sur ..

Irène tetaz Irène tetaz

..paroles non pas ..
..( qui l’oserait ..
..mais pour ..    ‘lancheur des mots ..

Irène tetaz Irène tetaz

..Et il ajoutait: « Blanc est le mot qui
s’écrit. »                    .. »

Irene tetaz

Café: « CE PEU D’ BRUIT ..

IRÈNE TETAZ

..Non ! Mais parler ..
..muette . Pensée ..
..de ma mémoire.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

..Demain : insaisissable vocable. ..
..à vivre.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

..Toute vie est écriture d’une vie ..
.. JE repose sur mes deux initiales ..

Irène tetaz Irène tetaz

Café: « LE LIVRE DU DIALOGUE

IRÈNE TETAZ

..Pour la douleur, l’oubli est l’île aux fleurs. 
Le néant embaume.

Fabuleuse éclosion d’une rose.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

..La nuit ne trouve pas de consolation dans la nuit, ..
L’extravagante étoile parée de tous ces feux..

Irène tetaz Irène tetaz

                                           ..                    LE RÊVE

   J’ai pris l’habitude..
..à ma table de travail ..
                                                                     ..chaque matin, ..

Irène tetaz Irène tetaz

                        .., à la même heure, les yeux mi-clos, ..
                 ..faire le vide en moi afin de donner libr’..
                 ..les plus diverses qui m’assaillent.. »

Café: «  ‘A LIBERTÉ ..

Irène tetaz

                                          ..pour être libre..
..absente pour pouvoir l’être..

Irène tetaz

                 ..la liberté se réclame de la..
                 ..s’exerce que dans l’absence.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

  ..La liberté se vit hors de soi..
.. « La liberté engendre de la lib’         des stèles d’air..
Elle ..                            ..    engendre        ‘visible oiseau        

Irène tetaz Irène tetaz

                                                                       ..pour les morts
..Mais jusqu’où.                                       ..désormais
                                                                        ..et de ce monde.. »

Irène tetaz Irène tetaz 

Café: «  sonner à la port’

..il faut désembuer, ..

Irène tetaz

                                   ..désencombrer, par pure amitié, au
mieux : par amour.     ..

Irène tetaz Irène tetaz

..Le « Je » est miracle du « Tu » .   ..
                              .., le « Tu » pour justifier le « Je » et 
..pour disparaître »  ..

Irène tetaz Irène tetaz

..Il n’y a pas de temps présent.  ..
..la coupure d’un hors-temps gorgé de vie.  ..

Irène tetaz Irène tetaz

                                 ..s’ été changé : e’ .. »