4 Replies to “Cafés-accordéon 14”

  1. M’assoir sur un banc
    Comme avant
    Avec un soleil
    À tes côtés
    Et te dire
    Sans doute
    Alice, ô Alice
    Je t’aime tant
    Et tellement
    Et puis t’entendre rire
    À ta manière
    Te voir sourire
    Et ce qui change dans tes yeux…

    Et te dire merci
    Pour le beau doute
    Porteur d’âme

    1. Alice et toi,
      Alice et moi,
      Le bleu qui les entoure,
      Ce bleu qui nous souffle l’errance,
      Ce bleu,
      Fil de notre amitié…

      Merci, ma tendre amie,
      Merci pour ces mots, si beaux,
      Ici et sur les feuilles de l’arbre..
      J’y viens souvent,
      Boire un peu de la rosée de celles-ci…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :