Chers vous,

je sens que mon travail m’emmène dans un ailleurs, dans un ailleurs moins journalier, où je dois me tromper, recommencer, tâter, chercher, trébucher..et je me connais tout cela je dois le faire dans l’ombre de l’atelier…

alors je vais fermer cette page de blog…mon site reste intact, j’y déposerai le résultat de chaque cafés-accordéon..

je tenais à vous dire merci, vous m’avez accompagnée si fidèlement pendant toutes ces années..vous m’avez portée aussi…

merci à vous tous…et belle route à vous,
Irène

Catégoriesart