Café: « Là où le plus beau livre

n’est qu’un peu durable..

Furtif échange..
Après qu’on a lâché..
tiendrons-nous..

..par des soeurs
habillées de patience –
Si d’autres, invisibles, tarde de nos corps..

Si la lumière qu’on tenait enc’..
Les pieds nus ne pourront que par là..

..Si même la lumière casse. »

7 Replies to “Café: « Là où le plus beau livre”

        1. ..te je t’avoue que les fils dans mon travail me manquent tant…mais une algodystrophie au poignet gauche m’en tient à distance..sourire…ils reviendront, je le sens bien..grand sourire et des bises soleil, cher Gilles

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.