Au revoir, Philippe Jaccottet

Cher Philippe,
Je ne vous connaissais pas personnellement,
mais votre poésie m’accompagne depuis si longtemps..
On parlait souvent de vous avec mon père,
vous aviez le même âge et,  tout deux,
vous étiez des « belles-lettriens »
 
Il me racontait votre douceur, votre intelligence..
 
Cher Philippe,
Justement c’est un de vos livres
que je couvre, là, de mes cafés..
Je l’ai renommé:
« Et, néanmoins, café »
Les pages qui vont venir, j’espère,
seront vous rendre hommage..
Cher Philippe,
Au revoir et merci
irene tetaz, philippe Jaccottet irene tetaz, Philippe Jaccottetirene tetaz, Philippe Jaccottet

4 Replies to “Au revoir, Philippe Jaccottet”

  1. Toute cette beauté, toujours
    qui naît de toi, danse de toi…
    toute cette beauté, Irène,
    me parle tant, m’inspire tant.
    De mêler la tienne à la sienne
    a tant de sens à mes yeux.
    Goodbye, Monsieur Jaccottet.
    Et merci. Vos mots n’ont pas fini
    de me toucher, et de m’inspirer.

  2. C’est un beau mémorial. Je ne connais pas Jaccottet alors je l’ai recherché sur Google – on dirait qu’il a vécu une longue vie, pleine de langage et de poésie. 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.