4 Replies to “café: « PETIT SILENCE..”

  1. Il faut bien des fleurs au colibri, en toutes saisons. La nuit, sage, il hiberne. Tous les colibris que j’ai rencontrés se sont annoncés par le bourdonnement de leur vol. De temps en temps je pouvais les voir.
    Bise, douceur et sourire, chère Irène.

    1. Je n’ai jamais eu la chance d’en voir.. Si ce n’est en photo.. Mais voilà, une chance ces jours, voir mes cosmos en fleur.. Je désespérais presque.. Sourire
      Des bises douces d’un soir, cher Gilles

  2. et sous le sol devenu blanc
    la trace cachée
    des fracas de l’été

    les brisures
    des plus dures aux plus tendres

    et la strie de blanc sur l’écorce
    où l’arbre a joué de sa souplesse

    reprendre haleine
    après la fièvre, l’instant de repli

    où le coeur dénoue le mystère
    plus près du sang
    qui bat encore dans nos veines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.