Avant de broder..

Pour une fois des mots,
des mots pour vous dire
que je viens voir ce que vous faites,
je viens picorer ce qui me touche,
mais telle une voleuse
qui ne laisse trace de son passage..
je n’y arrive pas ces temps,
je me sens comme tétanisée
par ce qui se passe autour de nous,
je ne comprends plus,
cela me fait peur,
tant de contraintes…
j’en discutais avec un ami Suisse,
de 72 ans, avec un pacemaker,
donc à risque,
qui m’a dit une très jolie métaphore,
mais si juste:

« Cela fait des décennies que l’on sait que rouler trop vite tue tant de gens, mais est-ce qu’un seul gouvernement a fait bloquer les moteurs des voitures à 120 kilomètres heure?.. alors pourquoi, là, tout d’un coup on nous oblige à rouler à 80 km? »

et j’ajouterai qu’en Belgique,
c’est à 40km qu’on nous fait vivre..

je vais continuer à venir déposer mes cafés,
mon sourire de vie
qui bien sûr est toujours là,
mais je me sens fâchée,
profondément fâchée,
et je préfère tenter de
comprendre en silence..

merci pour vos mots,
vos photos
déposés sur vos posts..

à très bientôt,
irène

 

12 Replies to “Avant de broder..”

  1. merci ma tendre
    de dire ton coeur et ta colère
    et toute la peine causée
    par tout ce sens dessus dessous
    la part d’égarement
    la part d’aveuglement
    devant le vent qui pourtant reste
    follement amoureux de nos âmes

  2. Je ne comprends plus non plus. Je ne suis plus de cette époque. Je vois tout de même des jeunes qui poussent leurs racines dans la terre, qui la respecte, qui portent des projets humains. Bonne chance à eux.
    Bise et douceur et sourire, très chère Irène.

    1. Cher Gilles, est-ce vraiment d’être de cette époque?
      Je vois que beaucoup de mes amis de tout âges ne comprennent plus..mais je suis contente de voir qu’à la maison, effectivement les deux jeunes sont plus que sensibilisés au respect de la terre et l’un veut tenter de mêler cela avec le social…cela me sourit intérieurement…et extérieurement..grand sourire justement…
      Vers toi aussi des bises douceur et une toute belle journée, si cher Gilles

  3. j’aime te lire, chère et tendre irène en colère
    il faut parfois l’absurde pour se réveiller d’un long sommeil ……….
    je t’embrasse et je t’aime aussi ainsi

  4. Ces temps sont si durs … Je me souviens à peine de ce qu’était « normal » … il nous manque tant de libertés … et ici, il y a la situation politique, qui est totalement irréelle. Je suppose que nous devons nous rappeler que cette folie est temporaire et que la beauté peut toujours être trouvée et partagée.

    1. La beauté est une des voies de sauvegarde..sourire…et on a la chance de s’en gaver…sourire encore…les situations politiques sont folies, je crains, dans beaucoup de pays…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.