6 Comments

  1. Je me souviens d’Alice. D’Alice avec ses longs cheveux.
    Toujours montés en chignon. Un chignon plat, roulé contre sa tête.
    Une fois, une seule, j’étais petite encore, je les a vus défaits.
    Ses longues mèches grises.
    Qui tombaient sur ses fesses comme une queue de souris.
    C’est ainsi, avec la queue de souris, que toujours
    me le raconte ma mémoire…

    • ..et tu t’imagines bien,
      À quel point je t’ai pensée te souvenant,
      En dessinant cette tasse Alice..
      J’avais ouvert la page de mon livre,
      Au hasard, comme chaque fois,
      Et ce prénom au si long cheveux
      M’a sauté aux yeux….
      Alors j’ai choisi cette tasse,
      Aux Alice’s de nos cœurs…sourire
      (Même si celle de mon cœur avait les cheveux courts,
      Mais si semblables aux miens…sourire)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.