6 Comments

  1. … pour choyer le fil du sens.
    Souvent la question de la terminaison d’une oeuvre est sans réponse. Parfois même l’oeuvre est terminée et reprise le lendemain, ou l’année d’après.
    Bise et douceur, Irène.

    • Oui.. Sourire..
      Que je suis d’accord, c’est, je trouve, une des plus grandes difficultés d’un artiste, quand dire :stop.. Sourire
      Là, elle sèche dans ma douche, car je viens encore de la retoucher.. Le stop n’était pas pour aujourd’hui.. Sourire encore
      Belle nuit, cher Gilles et biz’douces

  2. oser reprendre le fil…
    où serait-ce lui qui nous reprend?
    tout de rose, tout de blanc
    et d’autant de couleurs
    tant que le soleil se lève
    oser prendre le temps…
    et tout plein de bises tendres…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.