4 Comments

  1. et le soleil mi-haut
    qui caresse le mur
    et ces roses, qui s’embrassent
    … et jusqu’ici
    le cuir de leurs pétales
    entre mes doigts…

  2. Ici, elle traîne par intermittence depuis 10 ans.. rire..de quoi s’habituer..je dirai même qu’elle fait partie du paysage..sourire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.