7 Comments

  1. Merci pour le fraternel et la rose et l’écrit, Irène !
    Un jour ancien, je suis interpellé par un homme qui me lance : « Ton truc, c’est l’écrit ! » Je lui confirme, avant de réaliser, plusieurs jours plus tard, qu’il m’avait dit : « Ton truc, c’est les cris ! » J’aurais moins confirmé, mais quelle différence cela aurait-il fait ?
    Douceur de ma cour enfin mouillée et bonheur à toi.

    • alors ce café te va si bien..sourire..mais parfois le cri de l’écrit nous échappe, sans qu’on s’en aperçoive, non?
      de l’écrit, même dans son dessin (ou dessein…)..
      en tout cas c’est à dessein que je te souhaite un tout heureux dimanche, cher gilles, de notre cour carrément détrempée.. grand sourire…

  2. La nuit est achevée et je m’avance vers toi.
    Le matin est propice pour aller à ta rencontre.
    Et là, le soleil sur les maisons d’en face.
    Le jour est là et je m’avance vers toi.
    Et je te trouve, fidèle à la beauté du monde.

  3. Le traducteur ne travaille pas très bien pour celui-ci, et mon français très primitif ne m’aide pas. Mais je dois vous dire que j’adore les premier et troisième groupes d’images, avec vos illustrations – les éclaboussures, les lignes, les couleurs intéressantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.