7 Comments

  1. l’amour qu’on est
    ce que nous sommes
    fil rouge, dis-tu
    de la vie
    l’amour qu’on est
    ce que nous sommes
    des morceaux
    d’infini

    • .. »morceaux
      d’infini
      … »
      qui, j’espère tant,
      iront danser,
      tendrement,
      avec les fils rouges
      de ceux qui les regardent..

      sourire tendresse
      par-dessus la grande bleue,
      vers des « mots-de-fils »
      ou « fils-de-mots »
      qui me touchent tant..

    • sourire…je ne vois plus que lui maintenant, mais je ne l’avais pas vu !!
      biz’douces vers la fin de ta soirée, cher gilles

    • merci infiniment cécile…le doute est toujours tellement grand du quand arrêté, et là, j’avoue que c’est effectivement ce qui se passe avec les fils de la bouche qui m’a dit: « stop »….sourire…alors tes dires me touchent beaucoup…
      douce journée à toi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s