4 Comments

  1. jeu de rayon et de miroir
    et un enfant
    qui regarde le monde
    des bouts de bois pour s’y tenir
    des gens qu’on aime à en mourir
    et puis le jour
    au creux des fleurs…

    • .. Et les souvenirs qui reviennent,
      Juste-là, en croisant la fleur,
      Qui gentiment chantonne
      Les ballons de l’amitié..

      Douceur et tendresse vers toi, belle Caroline

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.