5 Comments

    • Merci, cher Gilles.. Le doux bruit de la pluie me dit qu’il te sera difficile de te promener sans bottes.. Dourires en pagaille vers ta journée et biz’bien’douces

  1. qu’il est vivant cet oiseau
    qui prend souffle sous ton pinceau…
    son regard, sa tendresse…
    et comme j’aime
    ces toits, ces murs, ces vieilles choses…
    leur histoire sans doute..

    • merci, tendre toi,
      sourire..
      je les aime aussi ces toits
      et je les regarde chaque jour,
      sous la lumière changeante,
      car bientôt, malheureusement,
      je ne les verrai plus,
      à la place du mur,
      un immeuble sera construit…
      histoire de ville…
      douces bises

Répondre à Caroline D Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s