7 Comments

    • l’errance, toujours l’errance que j’aime tant…merci, cher gilles, et à cette heure-ci je te souhaite une douce nuit (sans couette fugueuse…dourire)

  1. de voiles et de carcasses
    d’ombres et de lumières
    de ciels et de terres
    ah, la belle affaire…
    de quoi toujours y faire
    l’amour et la tendresse…
    bises, tendre irène
    dans le vent doux de ton bruxelles…
    j’ai vu 18 et du soleil
    de ton côté de la belle bleue…
    le printemps qui y chante fort…
    ici, la glace vive et la neige
    poursuivent leur manège
    avec – 11 de ressenti…
    l’hiver y continue son vent.

    • un peu le mélange de notre chez nous..
      le chantier d’en face va reprendre,
      et ce long mur de traces,
      cette carcasse qui vibre dans la lumière,
      je sens vont me manquer…
      ainsi que la rangée bien sage des petits toits…
      mis c’est la vie d’une vi(e)lle..
      je t’envoie des bises printanières,
      douce caroline,
      pour tenter de réchauffer
      un peu ces – 11°,
      de ce printemps
      bien trop tôt arrivé…

  2. These are inspiring, Irene. C’est inspirant.

    There are many ways to look at light. Il y a beaucoup de façons regarder la lumière, n’est pas?

Répondre à Caroline D Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s