6 Comments

  1. à la source du rêve
    elles aperçurent la promesse
    dans les bras du regard
    et le corps de l’errance

    et c’est bon de t’y voir éprise
    dans le filet des pages

    • fils tissés sur les pages
      par la profondeur des mots de Paul Celan,
      trace d’une errance si touchante…

      merci, tendre toi,
      et des bises si douces vers toi

Répondre à Caroline D Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.