6 Comments

    • oui, moi aussi…bien que son propriétaire pourrait bien revenir par ici d’ici quelques mois…sourire…
      biz’toutes printanières vers toi, malyloup

  1. il y avait, m’a-t-on dit
    une chambre sur la cour
    pour y pencher l’amour
    et les desseins du vent
    une chambre sur dehors
    pour y verser le jour…
    et même les gouttes y dansent…

    • oui, il y aurait,
      une chambre où vibre la vie,
      une chambre de l’errance
      et du sourire..et de l’amour..
      des biz’si douces vers ton réveil,
      tendre toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s