9 Comments

  1. elle y dansa le fil
    jusqu’à y voir s’unir
    les lèvres comme les âmes
    et les peaux endorées
    tracées d’aube et de vent

    tendresses… d’ici…
    sous un ciel gris d’hiver
    que le soleil pénètre
    sans y forcer le jour

    • ..y danseront les fleurs,
      les rires,
      le vin,
      et le soleil d’Italie…
      une pensée si douce,
      de la pluie d’ici,
      qui a fait disparaître
      toute trace de neige…

Répondre à bluebrightly Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s