4 Comments

  1. j’ai emprunté des yeux
    au ciel et à la terre
    pour voir le bout de l’aube
    j’ai emprunté le vent
    pour y trouver la bulle
    et la fleur d’étoile
    et puis avec mon coeur
    j’ai touché les éclats
    d’un glacis magnifié
    les nuages au passage
    nos âmes qui voyagent
    bises, tendre
    jusque de ton côté là-bas
    où je m’envole un peu aussi…

    • ..et à chaque fois que je bois mon thé
      dans ces éclats de bleu et d’or,
      mon coeur traverse l’océan,
      et vient doucement
      le partager un peu avec toi…
      de bises si douces vers toi,
      tendre caroline

  2. Il a gelé et le givre a tenu. Un don du ciel bleu !
    J’étais cet après-midi sur le plateau là-haut, à cheval sur la frontière, et la bise soufflait et il faisait moins de zéro.
    Douceur et sourire, Irène.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s