6 Comments

  1. j’irai entre vos pages
    sans dire
    entre les lignes de seiche
    les lignes noires du temps
    où les secondes dévalent
    les falaises abruptes
    j’irai entre vos pages
    sans jamais les ouvrir
    au fil des journées d’or
    et des matins d’orage
    et penchée sur le soir
    à travers le miroir
    je demanderai douceur
    aux passeurs de la terre
    qu’ils fassent danser les heures
    là où déjà
    valse le coeur…

    • J’aime ces échanges de poésie impromptus ici et ailleurs entre vous deux, femmes si artistes et si sensibles, aux univers riches et à l’intériorité vagabonde.

      • merci cécile, en tout cas ils me sont d’une immense richesse…sourire…belle journée à toi

    • et vos mots seront là,
      entre mes pages,
      vos mots, miroir de votre pensée,
      miroir de vie,
      miroir de tendresse..
      meci pour eux, tendre amie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s