2 Comments

  1. dans l’errance d’une branche
    et de son rêve d’ombre
    ou dans celle d’un grand ciel
    amoureux des nuages
    un marabout à fleur
    qui parlait au soleil

    • ..ou le soleil
      qui, chaque soir,
      vient murmurer un peu
      dans ce lieu de transhumance…
      et j’aime tant l’écouter…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s