8 Comments

  1. bois de coeur et bois de chêne
    corps d’olive et de myrtille
    port des heures pour l’artisan
    les mains s’arrachent les secondes
    et les caressent à vent perdu
    qu’on brûle jusqu’à la dernière
    pour autant qu’elles sachent l’amour

    douce journée, dame tendre
    dans ton Bruxelles de là-bas
    ici, le temps laboure le jour
    et l’oiseau chante dans la cour…

    • merci, belle amie,
      une journée de coeur et de chêne
      qui se termine,
      douceur de la brûlure
      des caresses…sourire
      alors de ce dernier moment d’éveil,
      une pensée tendresse vers toi,
      vers l’oiseau de ta cour..

  2. quel magnifique *retour* d’un café nouveau! mmmmmmm, que c’est bon! merci irène, la dame tout sourire!

    • merci du fond du coeur, malyloup…oui, peu de café-brodé dans ce lieu de transhumance, mais quand-même, parfois…sourire…des biz’belle nuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s