8 Comments

    • merci gilles..la cour se réveille, mais je vais devoir l’abandonner (ou presque) pendant 6 mois…nous en sommes à vider notre maison pour de gros gros travaux…nous allons vivre ailleurs jusqu’à fin septembre en tout cas…pour retrouver une maison fort différente et presque neuve…mais les plans sont très alléchants…alors la perspective est belle…sourire…doux dimanche à toi sous ce printemps presqu’estival d’un seul coup et des dourires..

      • Mince, je pensais que les travaux touchaient à leur fin et que tu pouvais revenir chez toi. Les travaux, c’est toujours, ou presque, plus tard et plus long. Bises et dourires, Irène.

      • oui, mais je crois tellement en ce projet…dourire….des bises douces vers toi, cher gilles

  1. et la voilà encore qui danse
    dans le doux tournoiement des jours
    elle vire sur le plancher de l’âme
    les heures sans attaches vaines
    sa substance connaît cet oubli
    qu’on trouve à l’envers des revers
    elle fait à la manière des fleurs
    dans tous ses lieux d’errance
    … beau mouvement, irène…
    je t’attendrai
    et te prendrai quand t’y seras…
    bonne route, tendre toi

    • merci, douce amie,
      le lilas se donne beaucoup de peine
      pour me faire vivre un peu de ces fleurs,
      les bourgeons se colorent de jour en jour..
      mon cognassier, lui, me fera ce cadeau..
      quand au rhododendron,
      il faudra qu’il se réveille vite…sourire
      un doux dimanche, belle et tendre caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s