2 Comments

  1. et pour nos coeurs à l’aube
    jusque dans chaque petit point bleu
    noué qu’il est de tendresse..
    telle la fleur de camélia
    restée vibrante et fluide
    jusque dans sa rouille..

Répondre à irene tetaz Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s