4 Comments

  1. et la dame s’appuya et rêva un long temps
    en regardant le monde qui valsait sous ses yeux
    son âme savait quoi faire des beautés saisonnières
    de chaque trace du temps sur les choses vivantes
    et son coeur qui savait les fruits d’or de la joie
    ne voulait de la vie rien de plus
    … douce fin de dimanche, irène de là-bas…

    • ..il faut dire qu’elle venait de passer
      quelques mois dans l’atelier,
      attendant que le gèle s’en aille..
      il faut dire que le gèle lui avait
      déjà volé un pied,
      et un peu abîmé une main..
      mais pas son beau regard bleu..
      une pensée douce vers toi,
      tendre caroline, du bout de ce dimanche…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s