9 Comments

  1. chemin de cuivre et de noir
    de brillance et d’espoir
    des instants façonnés
    comme une boue divine
    dans le bruissement des jours

    • ..et tu étais un peu là,
      cette après-midi,
      una amie commune,
      venant m’apporter:
      « il ne portait pas de chandail »..
      on a bu le thé,
      on t’a pensé,
      elle, elle le buvait dans une belle tasse bleue,
      bleue avec des taches de rouilles justement…

      • et cette après-midi, j’ai commencé la lecture, j’en avais le temps, c’était le moment…
        que cela me touche…alors j’avance petit à petit…comme si je ne devais prendre le temps, le temps de la vivre cette histoire…
        c’est vraiment très beau, très profond..je n’ai pas les mots….sourire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.