7 Comments

    • j’ouvre toujours le livre au hasard, mais parfois il y a de touchante coïncidence….et bien sûr je t’ai pensé tout fort en le dessinant, cher gilles…

      • Sûrement la combinaison d’un ange qui me veux du bien et des doigts d’une fée qui me veut tout autant de bien. Merci donc fort beaucoup tout plein, Irène, avec douceur et sourire.

  1. et j’y reviens voir
    entre cour et papier
    la trace belle des ombres
    et le clair écho de nos âmes…
    belle suite de journée là-bas, tendre irène…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s