5 Comments

  1. l’aube dans les courbes
    de l’ombre
    et le blanc qui miroite

    une pente, un versant
    un toit dans le silence

    … doux réveil, belle irène
    de ton côté de la grande bleue…

    • ..et tes mots,
      tes mots qui viennent comme une caresse de tendresse,
      tes mots qui mettent du soleil dans mon café…
      qu’il te soit doux aussi, belle dame de là-bas….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s