2 Comments

  1. bien sûr la neige
    comment ne pas
    la prendre follement vers soi
    comme un amour, comme un élan
    comme un bel oiseau de passage
    qui s’amuserait avec le temps

    bien sûr la neige
    comment ne pas
    la serrer un peu dans ses bras

    belle fin de journée, tendre amie
    dans la blancheur de ton bruxelles

    ici aussi, le drap est blanc…

    • eh oui,
      regarder doucement les flocons danser,
      les mésanges voleter au milieu d’eux
      pour vite encore prendre une cacahouète…ou deux,
      son silence,
      et puis, pour moi, cette inévitable envie du requiem de fauré quand elle arrive….sourire

      ici, elle a presque disparu,
      reste encore par ci, par là, quelques tâches blanches,
      pour se rappeler à nous..

      douce fin de journée,
      belle caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s