6 Comments

  1. et ce rêve cherché…
    la lumière qui émeut
    comme un souffle de vent
    ou le frais d’un ruisseau
    un geste matinal
    qui louange
    la beauté souveraine..
    merci, tendre irène
    dans ton pays là-bas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s