4 Comments

  1. et qu’elle y soit encore
    elle
    et ses cafés
    là, que j’y revienne
    ô le doux plaisir des retours
    de ces choses que l’on retrouve
    et qu’on connaît pourtant
    mais qu’on découvre toujours
    juste assez changeante
    et mouvante
    émouvante
    comme une belle eau qui vague
    dans l’étreinte du vent…

    • ..et recevoir en retour ses mots,
      comme un cadeau si précieux,
      les savourer, là, juste avant le coucher,
      pensée douce vers l’amie,
      de l’autre côté de la belle bleue…sourire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s