6 Replies to “café: « Mon père…”

  1. dans ta cinquième saison de bruxelles
    où les fleurs se mêlent entre elles
    en une danse nouvelle
    qu’elles-mêmes n’ont pas souvent connue…
    quelle belle liberté que ton jardin de ville
    merci irène, pour les cafés, la beauté,
    la douce escale matinale
    qui dit doucement
    et toujours
    oui à la tendresse
    et non à la violence…

    1. il faut dire que le temps y était ce matin,
      tout en douceur,
      tout en lumière,
      comme un immense sourire de vie…
      alors un peu de cet élan de tendresse vers toi, belle caroline..

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.