6 Comments

  1. et humble dans l’impasse
    ses pas se firent plus lents
    dans le sable des jours
    sans tapage
    mués par la nécessité
    d’un regard
    d’une vie singulière
    tournée vers le tendre
    dans l’ombre et la brillance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s