6 Comments

  1. j’ai trouvé l’imperceptible
    le soulagement
    dans la similitude
    et la patience dans l’amour
    le vent mêlé à mes respires
    à la lisière des champs
    je n’ai plus fait que ça
    et c’était sans mérite
    comme une évidence
    un sentier d’existence
    … belle folie, belle journée, tendre irène…
    ici, c’est froid et pluvieux…
    mais demain sera chaud et beau, à ce qu’il disent…

    • merci douce caroline, merci de cette tendresse des mots…
      que le soleil vous arrive aussi beau et chaud qu’ici,
      car je sais tu aimes ça, la chaleur…grand sourire…
      douce journée à toi, par delà le grand-bleu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s