4 Comments

  1. ce bleu, cette mer, et cette argile…
    comme un horizon
    qui m’emmène chaque fois
    vers une île que je crois connaître…
    je me reconnais
    dans le bruit de l’illusion et
    le partage de la mort
    et me sais
    dans cette foi qui ne berce
    que la beauté du temps qui passe
    et me sais à jamais
    dans ce qui disparaît
    et tout ce qui renaît…
    le monde dans sa richesse
    et l’illusion des contours…
    belle fin de journée, tendre irène
    et belle et douce nuit

    • ..et tes mots, là, en répond, et tes mots, là, qui me font tant de bien…
      oui, « et tout ce qui renaît », et la beauté, là, encore et encore,
      et tout cela qui nous sauve, par dessus l’océan…sourire
      merci, douce caroline, merci…et un grand sourire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s