4 Comments

  1. sur le seuil du monde
    hautes feuilles en coulis tendres
    passé le temps de certains jours
    ceux des ustensiles laissés
    sur de beaux pavés de pierre
    avec des visages si près
    qu’on y voit les âmes qui tremblent
    aux confins du vent et du ciel
    mille mercis, belle toi
    pour la douceur des jours qui passent
    et le fuchsia en caresse
    pattes d’ours pattes de chat…
    et belle fin de journée dans ta ville là-bas
    en soleil ou en pluie…

    • c’est le soleil qui est venu accompagner tes beaux mots…
      le soleil qui fait éclater bouton après bouton de mon rhododendron…
      juste-là, devant la fenêtre de notre cuisine…
      d’abord le rose tendre des ancolies, puis au fond, ce fuchsia qui prend tout le regard…
      douce journée, belle caroline, par delà le bleu du ciel, puis celui de l’océan…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s