6 Comments

  1. oui y a tant qui ressemble à l’amour
    là, la rue qui m’en parle
    entre sa froideur d’hiver et sa brûlance d’été
    et les grands arbres dans leur espoir
    qui rêvent la terre et le ciel ensemble
    même traversés qu’ils sont par des fils électriques
    et puis là, ici, devant mes yeux encore
    la brillance, le vert et le cuivré
    et le recommencement
    dans l’abandon patient et tendre
    des jours qui passent…
    belle soirée à toi, irène…
    ici il pleut et il pleuvra pour
    quelques jours encore à ce qu’ils disent…
    alors j’me dis que la terre accumulera de l’eau
    pour les jours plus secs qui viendront…

    • ..oui, c’est si juste tes mots… »l’abandon patient et tendre des jours qui passent »…je me sens tellement là…avec douceur, cette douceur du printemps en plus….alors c’est de là, juste de ce là que je te souhaite une tendre et belle journée, même de pluie, belle caroline, avec un sourire, tout radieux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s