4 Comments

  1. « ceux qui doivent grandir nous entraînent
    à mi-chemin d’amour et de douleur… »
    jusqu’à l’image peut-être en café rêverie
    un partage en tendresse
    qui ravive un désir comme une souvenance
    à mi-chemin aussi d’amour et de douleur…
    et mon coeur qui se penche
    naïf et vagabond…
    que ta soirée soit douce, irène
    et ta nuit, de rêves berceurs…

    • ..merci douce caroline…la soirée fût belle, une visite surprise d’une amie,
      la nuit me tend les bras….alors juste avant un sourire tendre vers toi….

Répondre à Caroline D Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s