4 Comments

  1. « ceux qui doivent grandir nous entraînent
    à mi-chemin d’amour et de douleur… »
    jusqu’à l’image peut-être en café rêverie
    un partage en tendresse
    qui ravive un désir comme une souvenance
    à mi-chemin aussi d’amour et de douleur…
    et mon coeur qui se penche
    naïf et vagabond…
    que ta soirée soit douce, irène
    et ta nuit, de rêves berceurs…

    • ..merci douce caroline…la soirée fût belle, une visite surprise d’une amie,
      la nuit me tend les bras….alors juste avant un sourire tendre vers toi….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s