6 Comments

  1. … puis le début devint la fin
    et elle peignit un ruisseau de coulées printanières…
    café d’après-midi pour moi dans un joli bistrot
    le ciel est bleu par la fenêtre et l’air s’est rhabillé de froid
    mais la lumière ne ment pas…
    belle nuit, tendre irène, ou bon réveil, c’est selon…
    et merci de sortir de terre
    toujours autant de lumière…

    • ..merci belle caroline, pour ces mots, ton ciel bleu de là-bas, ton café de comptoir..
      merci et que ton réveil se fasse doux et que le ciel continue à vous faire parvenir tranquillement le printemps…

  2. Où va se terrer la lumière
    dans l’encre du café

    Ça me rappelle une bête blague: où va la lumière quand tu l’éteins ?

    Regarde dans le frigo ;o)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s