9 Comments

  1. la boire et la boire
    ses versées de ciel et ses rayons
    la boire
    comme on boit la tendresse
    infiniment

    ici, vu le froid glacial, elle se verse autrement la lumière…
    hier, le ressenti était de moins trente…
    ce matin, il est de moins vingt-huit… un peu mieux… tralala
    bon début de printemps, irène, dans ton pays là-bas…

    • alors je t’enverrai bien un peu de ce doux breuvage qu’est le printemps…il chante et rechante ces jours, et c’est si gai…belle et douce journée néanmoins, tendre caroline, encore dans le froid…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.