6 Comments

  1. oui, laissez-moi ces pieds
    qui me portent là où j’aime
    là où mon coeur se pose
    et où mon âme se dépose
    oui, laissez-moi mes pieds
    que je puisse continuer d’aimer…
    douce fin de journée, irène de là-bas
    merci pour ce café promenade
    ce café d’ombre et de lumière
    … et de tendresse, toujours…

    • ..merci douce caroline, merci, et oui, que tes pieds te portent encore et encore,
      que les mots-traces nous arrivent doucement, je les aime tant, tes mots-traces…sourire
      douce et belle journée, dans le blanc de ton là-bas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s