4 Comments

  1. et la fleur qui parle au vent
    et le vent qui me parle d’elle
    de sa souplesse dans la poussée
    dans l’aube qui s’avance pour mieux dénouer le jour
    et broder dans des feuilles d’arbre…
    et là, si tu voyais
    comme la lumière est belle
    dans l’hiver habillé de grâce
    comme le noir et le bleu
    le fil sur le papier des heures
    le sang de cuivre
    et les jours
    qui n’en finissent pas
    de m’apprendre
    à vivre…
    merci pour tant de beauté
    irène de là-bas…

    • ..j’aimerais regarder avec toi cette belle lumière d’hiver….
      ..bien qu’ici, le soleil règne aussi….
      ..dans ma cour le camélia est tout en fleur..
      ..les jonquilles ne vont pas tarder..
      ..le soleil la frôle déjà..
      ..dans quelques jours il y sera à nouveau, d’un simple bandeau, de plus en plus grand au fil du temps..sourire

      merci pour te mots, belle caroline, et ce petit vent de printemps vers toi, de mon là-bas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s