6 Comments

  1. le coeur en balade vers une autre ville
    quelqu’un de parti
    ailleurs
    un être vieux
    le fleuve la douceur et la route
    et mille bonheurs à travers le jour
    entre grenadine et fleur d’orange
    les esprits se dispersent
    enfin renversés tendrement
    par un univers sans pareil…
    merci, irène, pour les craquelures de glace
    et les fils colorés du temps
    par les chairs
    de la main

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s