6 Comments

  1. une rive de songes
    sépare mes nuits et mes jours
    et je m’y sens parfois
    au bord de milliers de temps
    combien de fois déjà
    ont-elles invoqué le vent
    pour entendre chanter la mer
    entre le doré et le vert
    sur des échos de porcelaine
    mémoire d’elle, mémoires d’elles
    souffles d’aurore et de soir
    traces de pierres et d’histoires…
    doux réveil, irène, de ton côté de l’hiver

    • ..et j’aime les écouter, belle et douce caroline, écouter un peu de ce chant, une peu des rives de ces songes…y regarder cette rive…et y découvrir un peu de cet écho…un sourire tendre vers ton éveil…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s