6 Comments

  1. sur l’envolée du vent
    de la nuit et du jour
    mille rêves encore
    et puis une tasse ronde, plus ronde il me semble…
    et des fils qui tracent
    entourent et dentèlent
    semailles tendres, semailles belles
    belle fin de nuit, irène, toi qui dors sûrement…
    et que ton réveil soit doux là-bas…
    et juste au moment où je vais « envoyer »
    lui qui entre et qui me dit « il neige au coton »…sourire…

    • ronde de tant de souvenances, de mots de nos maux, autour du café de cette tasse…sourire
      ronde du soleil qu’il faisait hier, quand je la dessinais..

      ici la neige se refuse…mais aujourd’hui le gris à gagné….doux réveil à toi aussi, belle caroline, dans le silence de la neige…

  2. Café sur nappe brodée. Elle m’évoque celle que ma mère mettait sur la table pour les repas de fête. Une nappe brodée par une cousine de Pologne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s