9 Comments

  1. si envoûtant ce délicieux lavis caféiné,

    qu’on se mire dans cette arabesque « à l’encre des pluies et des nombres »…

    qu’on se perd dans ces plis et replis d’une dentelle qui se défile et s’estompe

    bonne nuit

    • merci fernan…j’avoue que c’est une de mes tasses que j’aime particulièrement dessiner…sourire..
      un bon café à vous, quand le réveil sera là…et belle journée

  2. danse tendre et sauvage
    où la fragilité épouse la force…
    le bleu gris… d’encre, de ciel, de mer et de …cendre…
    et ce brun doré sanguin
    comme les feuilles d’automne devant chez moi
    sur les trottoirs juste là
    des talles de feuilles gorgées de pluie froide
    devenues trop lourdes pour le vent
    et pleines de tant pour la terre…
    un grand feu…
    où « l’écorce » se fait « cendre »
    pour s’adapter à l’intense chaleur…
    … un bleu tendresse via les vagues et le ciel….
    vers ton après-midi là-bas.. tout droit de mon matin…

    • comme la fragilité de ces dernières couleurs d’automne, sur les feuilles des trottoirs, et parfois encore aux arbres, fragilité qui a tant de force pourtant….
      ici aujourd’hui c’était un bleu étincelant, magnifique….un de ces bleus de jour de froid….qui fait les joues toutes rouges…sourire…
      belle et douce soirée, dans la chaleur de ton chez toi, belle caroline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s